Auteur : F. Bruntz
Date : /
MàJ : 10/10/2003
Ressources :
epic_fr
FFWFF

Retour aux Rapports

 

Epic Armageddon
RAPPORTS DE BATAILLE
La FFWFF et epic_fr ont organisé une démonstration d'Epic Armageddon au Monde du Jeu 2003 : une bonne occasion de faire connaître le nouvel Epic au grand public!

DEMO EPIC ARMAGEDDON
AU MDJ 2003


 

 

2000 points de Space Marines pour la démo au stand de la FFWFF : c'est pas gros!

Le vendredi 05 octobre s'ouvrait l'édition 2003 du Monde du Jeu. A cette occasion, epic_fr (la liste de diffusion francophone dédiée à Epic) et la FFWFF ont organisé en avant-première une démonstration d'Epic Armageddon, la quatrième édition du système Epic.

L'objectif de la journée était simple : après l'échec commercial d'Epic 40k, il était important de faire redécouvrir Epic et de montrer ainsi que le jeu était loin d'être mort. Florian Lehoux et moi-même avions donc fait faire une petite ballade à nos armées préférées : Florian avait fait le déplacement avec une impressionnante collection de figurines de Space Marines, d'Orks, de Gardes Impériaux et de Tyranides, quant à moi, venant de Lyon, je m'étais chargé au minimum et n'avais apporté qu'une armée de Space Marines. Florian décida finalement de prendre le commandement d'une armée renégate de la Garde Impériale. On le comprend, ses figurines étaient superbement peintes...

Le stand de la FFWFF où la démo Epic Armageddon va bientôt commencer...

Afin de permettre l'organisation de démos Warhammer 40k, nous laissâmes courtoisement la moitié de la table de démonstration. Erreur fatale pour mes Space Marines, le peu d'espace se révéla catastrophique face à la redoutable puissance de feu de la Garde Impériale.

Les hostilités débutèrent dès le premier tour : l'artillerie de la Garde pilonna les positions des troupes d'assaut Space Marines, infligeant des dégats assez importants pour réduire leur capacité offensive. Les répliques Space Marines ne firent que faucher quelques escouades de gardes.
Pire encore, le titan Warlord accompagnant les guerriers d'élite de l'Imperium refusa tout simplement d'obéir aux ordres et resta planté au fond du champ de bataille sans pouvoir déchainer sa puissance de feu contre les hérétiques.

Les Space Marines doivent faire face à la puissance de feu de la Garde Impériale renégate...


Les Gardes profitaient de l'étroitesse du champ de bataille pour concentrer leur puissance de feu. Leurs tirs réduisirent rapidement un détachement devastator qui battit en retraite, bientôt rejoint par les restes d'un détachement tactique. Les détachements d'assaut, du moins ce qu'il en restait, furent pulvérisés par l'artillerie. Les véhicules super lourds ouvrirent le feu sur le Warlord et éteignèrent ses écrans, lui infligeant quelques dégats mineurs. Sa réplique endommagea légèrement un des blindés géants.
Les escadrons de land raiders et de whirlwinds se portèrent alors en avant pour tenter de contenir la marée ennemie : d'autres escouades d'infanterie tombèrent sous leur feu mais c'était largement insuffisant pour entamer la puissance des renégats.
Une nouvelle volée de tirs tomba sur le Warlord, pris à partie par une compagnie blindée. Privé de tous ses écrans énergétiques, l'engin de guerre était une proie de choix pour les blindés super-lourds dont les tirs vinrent facilement à bout.
Il était temps pour les Space Marines de quitter le champ de bataille...

Au-delà de cette bataille catastrophique pour mes Space Marines, cette partie fut une véritable réussite.
Elle eut en effet le mérite d'attirer l'attention de nombreux visiteurs du salon. Pour la majorité d'entre eux, Epic était en effet un jeu "mort" et sans avenir, leur faire découvrir en avant-première la nouvelle version était donc une victoire en soi.
Autre réussite, Florian et moi avons pu discuter avec quelques vétérans de Space Marine / Titan Legions désireux d'en savoir plus sur Epic Armageddon. Le dialogue s'est vite installé et nous espérons que ces joueurs ont repris espoir et qu'ils ressortiront vite leurs figurines à la recherche de joueurs dans leur région.

Mission réussie donc.

Je tiens tout spécialement à remercier Florian pour son aide et la FFWFF pour son soutien!