Auteur : F. Bruntz
Date : 09/06/2011
MàJ : /

Retour aux Rapports

 
OPERATION RETOUR EN FORCE
 

Le Prince Philippe, champion incontesté de Slaanesh sur Noctis Prime, se tenait au sommet de la plus haute tour de Caprican. La construction avait été décapitée par les tirs d'artillerie de l'armée impériale qui assiégeait la cité-ruche depuis des mois. Un vent violent s'engouffrait par un trou béant dans le mur mais il en fallait plus pour impressionner un serviteur du grand tentateur. D'un seul regard il pouvait contempler le dispositif de la Garde Impériale : les fantassins entassés dans les tranchées et derrière les fortifications de fortune, les blindés et les engins de guerre de l'Adeptus Titanicus. Le Prince Philippe avait l'impression de pouvoir les écraser d'un simple revers de son antique gantelet énergétique.

- Parle, ô Oracle, dit-il en continuant d'observer les milliers de serviteurs du faux empereur qui grouillaient au pied de Caprican.

Derrière lui se tenait le cadavre d'un techmarine du Chapitre des Ultramarines. L'armure du fier guerrier était percée d'impacts. Aucune réponse ne fut adressée au champion du Chaos qui se tourna vers le corps sans vie en grognant d'impatience. Une faible lueur apparut alors dans un servo-crâne qui gisait à quelques centimètres du corps de son ancien maître. Lentement, la machine s'éleva dans les airs, une aura de noirceur l'enveloppait et semblait absorber la lumière environnante.

- Les esclaves du faux empereur rassemblent leurs forces et leurs alliés, dit une voix lugubre semblant émaner du servo-crâne. Ils veulent Caprican!

Le Prince Philippe secoua la tête. Damnés insectes! Il les écraserait tous si les Orks, que Slaanesh les balaye, ne grouillaient pas dans les bas fonds de la cité-ruche, toujours à l'affut du moyen de la submerger.

- Les peaux-vertes ne sont pas tes ennemis, reprit l'Oracle. Slaanesh le Grand te soufflera le moyen de les gagner à ta cause. S'allier à toi ou être détruits par l'Imperium, tel est le choix qui s'offre à eux.

Le Champion du Chaos fixa le servo-crâne, un sourire mauvais aux lèvres.

- Il en est ainsi? L'Imperium va lancer ses chiens contre moi et espère l'emporter par un assaut direct?! Les fous!

Mais l'Oracle garda le silence. Le Prince Philippe s'avança alors et saisit la machine entre les doigts d'acier de son gantelet. Un craquement sinistre brisa le silence alors que le servo-crâne se brisait en deux sous la pression.

- Le danger vient aussi du ciel, murmura l'Oracle d'une voix d'outre-tombe.

Son bourreau leva les yeux. Par les grandes fissures du plafond il pouvait voir luire les étoiles. L'une d'elle accrocha son regard.

- Ainsi ils ont trouvé un moyen de réactiver la station orbitale Ecu IV. Intéressant. Mais faut-il encore que je les laisse faire!

Depuis plusieurs années la guerre fait rage sur Noctis Prime!

Après la révolte du Culte des Quatre Loges, la planète a été envahie par les forces du Chaos. Les défenses impériales ont été balayées sur le continent nord, le plus riche en ressources et en population. Mais sur le continent sud les troupes impériales ont réussi à tenir leurs lignes de défense et seule la cité-ruche de Caprican est tombée entre les mains de l'ennemi. Caprican est devenu un champ de bataille géant entre les adorateurs des divinités du Warps et les xénos orkoïdes qui, avec plusieurs autres races de pirates, ont profité des troubles sur le monde pour piller la planète.

Il y a peu le Haut Conseil de Terra a tranché : Noctis Prime est devenue un symbole et doit être reconquise. Un première tentative d'assaut par la Garde Impériale contre Caprican défendue par les Emperor's Children a failli réussir mais l'intervention des Orks a tout fait échouer. Alors que l'Imperium semblait en effet prendre le dessus sur les troupes de Slaanesh, les Orks avaient surgi des bas fonds de Caprican, s'en prenant aussi bien aux défenseurs qu'aux attaquants, et leur apparition avait mis en échec le plan de bataille impérial.

Ce revers n'avait cependant pas découragé le Haut Conseil qui ordonna d'intensifier les efforts autour de Caprican. La cité-ruche devait tomber afin de libérer le continent sud de Noctis Prime. Une nouvelle défaite n'était pas envisageable car elle encouragerait le Chaos à finir le travail et à lancer ses forces en masse contre les dernières défenses impériales sur la planète...

+++ Transcription en cours... +++
++ Origine : Terra ++
+ Destinataire : Forces impériales en cours de déploiement sur Noctis Prime +

/!\ Alerte intrusion - La sécurisation de ce message n'est plus assurée

Objet : Assaut final sur Caprican

Messieurs, Après une première offensive contre Caprican qui n'a pas permis d'obtenir les résultats espérés, le Haut Conseil de Terra a décidé de lancer un nouvel assaut contre la cité-ruche.

Cette opération est celle de la dernière chance. Caprican représente le dernier foyer de résistance du Chaos et des Orks sur le continent sud mais également une tête de pont pour ces derniers qui pourraient lancer une contre-attaque massive et obliger l'Imperium a définitivement battre en retraite de Noctis Prime!

Pour assurer le succès de cette nouvelle bataille, nos experts ont établi un plan d'action en trois points.

L'assaut principal aura lieu dans la banlieue sud de Caprican. Cette zone, transformée en ruines lors de l'invasion initiale, est défendue par des Space Marines du Chaos et des Orks. Le Prince David, champion du Chaos de la Black Legion, est assisté par le big boss Gorbag qui ne porte pas les traîtres à l'Empereur dans son coeur, il sait cependant qu'il ne ferait pas le poids seul face à nos forces. Le Chapitre des Dark Angels a requis l'honneur de lancer l'attaque selon la configuration d'invasion. Le capitaine Third-eyed Raven et le chapelain Roaming Thunder mèneront les Space Marines au combat.

Nous avons cependant été avertis que le Prince Philippe, le général en chef de nos ennemis, avait demandé des renforts auprès de ses alliés du continent nord. Un grand contingent de Space Marines du Chaos a été repéré dans les Marécages des Doimbes. D'après nos renseignements, ce sont les archi-traîtres Honsu et Jazor Bortis qui sont à la tête de ces renforts. Fort heureusement les vaisseaux-mondes Eldars nous ont contacté pour nous proposer leur aide face à leur ennemi de toujours. Les grands prophètes Elronhir Edaï et KaShaa ont promis de tout faire pour empêcher le Chaos d'atteindre Caprican.

Mais afin de donner un avantage décisif aux troupes impliquées dans l'assaut principal contre Caprican, nous avons décidé de réactiver la station orbitale de combat Ecu IV. Grâce à son artillerie super-lourde de classe Icarius IV, la station est en mesure d'effectuer des bombardements de soutien aux troupes au sol
C'est le princeps Val Uruksen de l'Adeptus Mechanicus qui est chargé de s'assurer du contrôle d'Ecu IV. Le Haut Conseil de Terra lui a donné toute autorité pour coordonner les efforts de guerre de l'Imperium et de ses alliés sur Noctis Prime. Il est demandé à tous les généraux d'obéir scrupuleusement à ses ordres.
Notez également que le princeps Val Uruksen aura à sa disposition des troupes aéroportées de réserve qu'il pourra affecter aux différents champs de bataille selon les nécessités opérationnelles.

Manifestement nos plans concernant Ecu IV ont été dévoilés à l'ennemi (une enquête de l'Inquisition est en cours à ce sujet). Les rapports de nos éclaireurs démontrent en effet que les Emperor Children du Prince Philippe sont en chemin vers Ecu IV, certainement pour s'emparer de l'Icarius IV et retourner cette arme contre nos propres troupes.
Le champion de Slaanesh semble avoir pris la tête de la coalition du Chaos et des Orks, tous obéissent à ses instructions et attendent de lui qu'il répartisse entre eux les unités aériennes gardées en réserve pour contrer nos assauts.

Afin de préserver le secret autour des détails de cette opération, vous recevrez tous un ordre de mission classifié contenant des informations sur votre objectif secondaire. Ces ordres de mission doivent rester secrets! Tout manquement à cette obligation sera sanctionné par l'exécution immédiate du contrevenant.

Messieurs, c'est le destin de la cité-ruche de Caprican qui va se jouer. Montrez vous digne de l'Empereur!

Pour l'Imperium!

+++ ... Fin de transcription. +++

Le titan de classe Warlord avançait d'un pas lourd sur la passerelle de débarquement. Dans le centre de contrôle de l'engin de guerre, le princeps Val Uruksen retenait son souffle. Dans quelques instants il poserait le pied sur la station orbitale de combat Ecu IV, un joyau de technologie, un artefact sacré construit à la gloire de la Machine.
Val Uruksen pouvait sentir toute la puissance du titan couler dans ses veines. L'Esprit de la Machine était conscient que l'instant était glorieux et que le combat à venir était d'une importance capitale.
Le Warlord atteignit enfin le sol d'Ecu IV, ses moteurs rugirent en signe de contentement et le princeps n'essaya pas de dominer l'engin de guerre pour le calmer.

- Gloire à la Machine et à l'Empereur! clama Val Uruksen sur le canal radio.

Derrière le titan, le reste de l'armée s'était elle-aussi engagée sur la passerelle de débarquement de la barge de transport. Les titans en premier suivis de près par la Grande Maisonnée de Chevaliers. Les véhicules blindés débarqueraient en dernier. Toute la puissance de l'Adeptus Mechanicus incarnée en une force de reconquête.
Ecu IV avait été désactivé et abandonné suite à l'invasion de Noctis Prime par les forces du Chaos mais aujourd'hui il était temps de rallumer le coeur de la station de combat pour que son bras armé, le canon Icarius IV, frappe à nouveau ses ennemis.

Val Uruksen leva les yeux au ciel. A travers la mince couche d'atmosphère artificielle, il pouvait contempler Noctis Prime et même discerner la forme floue de la gigantesque cité-ruche Caprican. Bientôt l'engeance du Chaos et ses alliés xénos paieraient le prix fort pour avoir osé défier l'Imperium.

NOTES DE L'ORGANISATEUR

Tout a commencé à la lecture du White Dwarf 179 il y a quelques années de cela. Le magazine de Games Workshop proposait en effet un rapport de bataille proprement apocalyptique mettant en jeu plusieurs champs de bataille et une vingtaine de joueurs dont les efforts étaient coordonnées par deux généraux en chef isolés et ne recevant que des rapports incomplets de la situation.

A l'époque j'avais trouvé l'idée absolument géniale. Si j'avais déjà entendu parler de ce type de bataille leur organisation était restée assez floue à mes yeux alors que ce numéro du White Dwarf me donnait de nombreuses pistes très intéressantes.

Il m'a fallu du temps pour cogiter sur le sujet et surtout trouver le courage de me lancer dans l'aventure. Et ce n'est finalement qu'en 2012, soit trois années plus tard, que je m'apercevais que non seulement le courage y était mais aussi que je possédais le matériel nécessaire pour mettre en place ce type de bataille! :)

J'ai donc réuni une petite dizaine de joueurs et après les avoir inondé de mails pendant des semaines pour les motiver et leur expliquer les principes du projet, nous nous sommes retrouvés un samedi après-midi au club du Crazy Orc pour mettre en application cette ambitieuse bataille!

Voici rapidement les grandes idées du projet :

  • Deux généraux en chef sont isolés dans une pièce à part. Ils auront leur bataille à livrer mais devront également donner des ordres à leurs officiers ainsi que répartir renforts et tirs de barrage entre les autres champs de bataille
  • Sept autres joueurs, les officiers, sont répartis sur deux tables (le nombre de table est restreint car l'organisation générale se complexifie avec et j'étais seul pour cette partie).
  • Les officiers peuvent communiquer avec leurs généraux en chef via des rapports de bataille comprenant une photo satellite du champ de bataille, une photo libre ainsi qu'une note audio d'une quinzaine de secondes.
  • Chaque joueur possède également une mission secrète qui n'est pas forcément compatible avec celles des autres généraux de son camp

Tout était en place, le destin de la cité-ruche de Caprican allait se jouer sur cette énorme bataille!

"Le plus simple pour les objectifs secrets c'est de tout tableraser..."

Grand Prophète Elronhir Edaï aka Seb Seb à ses
adversaires qui ne pensaient pas qu'il était sérieux.


LES GENERAUX

Cliquez sur la photo d'un général pour découvrir sa liste d'armée et son objectif secret

"Aaaaaaaaaaaaaaarrrrrrrggggghhhhhhh!!!!!!!!"

Rapport audio circonstancié du champion du Chaos Honsu aka vaudania
à la fin de la première phase de la bataille des Marécages des Doimbes


LES CHAMPS DE BATAILLE


La station de défense orbitale Ecu IV a joué un rôle important lors de l'invasion initiale de Noctis Prime par les forces du Chaos. Alors que les troupes impériales se défendaient avec l'énergie du désespoir contre l'assaut des serviteurs des divinités sombres et contre les raids xénos, Ecu IV leur apportait son soutien grâce à ses batteries de canons de classe Icarius IV.
Avec la chute de Noctis Prime, les techno-prêtres de l'Adeptus Mechanicus mirent la station en sommeil, espérant pouvoir la réactiver lors d'une contre-attaque impériale qui a finalement été programmée par Terra...

 

La Banlieue Sud de Caprican n'est plus qu'un vaste champ de ruines. Au pied de la cité-ruche s'étendait des centaines de bâtiments administratifs impériaux, c'était toute l'administration du continent sud de Noctis Prime qui était gérée là.
Mais la guerre et l'invasion du Chaos devait sonner le glas de cette partie de la cité. Et les quelques immeubles qui avaient survécu à cette première attaque furent détruits lorsque l'Imperium décida d'assiéger Caprican...

 

La route pour Caprican passe par les marécages des Doimbes. Cette zone hostile est parsemée de marais particulièrement traîtres pour l'infanterie et les véhicules tandis que les jungles abritent une faune agressive.
L'Imperium ayant au moins temporairement acquis le contrôle de l'espace aérien proche de Caprican, les renforts du Chaos n'ont que la route des Doimbes pour atteindre la cité-ruche et briser le siège. Mais alors que les adorateurs du Warp risquent de s'embourber dans les marécages, la région peut se révéler propice aux attaques éclairs des rapides véhicules antigrav Eldars. On dit en effet que d'antiques ruines sont cachées là et que les Eldars ne souhaitent pas les voir tomber entre les mains du Chaos.

Scénario de Tournoi

"Cela fera un excellent film de cul-te"

Cri de guerre du champion du Chaos Prince Philippe


ASSAUT FINAL SUR CAPRICAN
Alors que toutes les forces impériales et alliées sont en place autour de Caprican et sur Ecu IV, l'ordre général de l'assaut est donné! Le destin de la cité-ruche et du continent sud de Noctis Prime va se jouer dans les heures à venir...

La bataille fait rage sur les trois fronts alors que le Prince Philippe et le Princeps Val Uruksen distribuent renforts et instructions à leurs officiers. Qui sera la cible du canon Icarius IV contrôlé par les forces du Chaos?


C'est la phase finale du combat. Tout peut encore basculer et chaque camp espère emporter une victoire écrasante sur son ennemi. Le destin de Caprican est en jeu!

POINTS DE VICTOIRE
La victoire ne dépend pas uniquement des victoires sur le champ de bataille mais également de l'accomplissement des missions secrètes et du comportement de chaque général!

VICTOIRES MILITAIRES
Les forces du Chaos l'emportent sur la Station de Défense Orbitale Ecu IV et dans la Banlieue Sud de Caprican.
Les forces de l'Imperium l'emportent dans les Marécages des Doimbes.

MISSIONS SECRETES
Chaque général possédait une mission secrète pouvant rapporter des points de victoire à son camp. Mais certaines missions allaient à l'encontre des objectifs des autres généraux voire de leur propre camp!

En ne réussisant pas à maintenir le capitaine Third-Eyed Raven en vie, le Princeps val Uruksen échoue à sa mission secrète.
Cependant la mission du capitaine Dark Angel était de se sacrificer au nom de l'Empereur et c'est lui qui apporte donc un point de victoire à l'Imperium. Mais il échoue à détruire le Seigneur de Guerre de Khorne et le Démon Majeur de Khorne.
Le prophète Elronhir Edaï parvient à éradiquer l'ensemble des Elus du Chaos dans les Marécages des Doimbes, il accomplit ainsi sa mission secrète. De son côté le prophète KaShaa parvient in-extremis à participer au contrôle de l'un des objectifs du Chaos, il obtient également un point de victoire pour l'Imperium.

Malgré son animosité envers lui, le Prince Philippe n'a pas réussi à causer la mort du Big Boss Gorbarg dans la Banlieue de Caprican.
Mais le seigneur de guerre Ork ne parvient pas non plus à détruire une formation digne de lui tandis que le Prince David accomplit sa mission secrète en mettant en pièces les deux titans de classe Warhound soutenant les Dark Angels.
Dans les Marécages des Doimbes et malgré la terrible défaite subie, les champions du Chaos Honsu et Jazor Bortis réussissent leurs missions secrètes respectivement en engageant assez de fusillades et en mettant en avant le Titan Feral aux yeux de Khorne par la destruction de l'Avatar Eldar.

ROLEPLAY ET SUIVI DES ORDRES
Tout au long de la bataille, l'arbitrage a observé les généraux afin d'étudier la façon dont il jouait leur rôle et dont il suivait les instructions des généraux en chef. Des points ont été attribués à chacun des joueurs pour refléter leurs efforts.




Le Prince Philippe se tenait de nouveau au sommet de la plus haute tour de Caprican. Avec un sourire cruel il contemplait les carcasses fumantes des blindés impériaux et les tranchées désertées : le siège de la cité-ruche avait été levé, la défaite des esclaves du faux empereur était totale!
Le champion du Chaos pensait aux combats futurs : la menace représentée par l'Imperium n'était pas complètement levée, il allait maintenant falloir nettoyer tout le continent sud des armées qui s'y retranchaient toujours. Des massacres et des sacrifices à la gloire de Slaanesh!

Oh, bien entendu tout n'était pas aussi simple. Les Orks l'avaient finalement trahi! Le big boss Gorbag n'avaie pas été tué pendant le siège de Caprican et ses informateurs lui avaient indiqué qu'il avait rejoint le seigneur de guerre Grobill. Les peaux-vertes allaient transformer les bas fonds de la cité-ruche en un bastion d'où ils continueraient à harceler ses Space Marines du Chaos.
Sur Ecu IV, le princeps val Uruken avait réussi à fuir dans les dédales de l'antique station de bataille dont son ordre connaissait tous les secrets, une fois ses titans remis en état il ne resterait certainement pas les bras croisés.
Et c'était également sans compter le problème Eldar. Les xénos avaient balayé les troupes sur lesquelles il comptait pour renforcer la garnison de Caprican et lancer de nouveaux assauts. Cette défaite dans les marécages allaie représenter une perte de temps inadmissible!

Le Prince Philippe balaya toutes ses considérations d'une pensée glorieuse! Il écraserait tous ses ennemis, il était le champion de Slaanesh! Alors Noctis Prime brûlerait!

Un rire démoniaque s'éleva de la plus haute tour de Caprican...

+ + + +

Dans une crypte oubliée de tous, les ténèbres furent soudain éclairées par deux lueurs vertes.
Les tourments de Noctis Prime ne faisaient que commencer...