Auteur : F. Bruntz
Date : 07/09/07

Retour aux Rapports

 

Epic Armageddon
RAPPORTS DE BATAILLE
Les 10 et 11 novembre 2007, le Crazy Orc organisait son week-end annuel. Découvrez les règles et surtout le compte-rendu en photos de cet événement!


Week-End de Lyon 2007


 
CREDIT
Club du Crazy Orc
 
Fabriquant de figurines 6mm
 
Forum de la communauté Epic francophone

 

LES REGLES UTILISEES

Notez que le règlement complet est disponible dans le dossier d'inscription à demander à l'adresse suivante : tournoiepic-lyon2007@hotmail.fr

ARMEES AUTORISEES

Garde impériale - Légion de Fer
Garde impériale - Maîtres de Siège
Orks
Orks Sauvages
Space Marines Codex avec modifications expérimentales
Space Marines White Scars
Eldars Biel Tan v1.8
Eldars Ulthwe 2.3
Adeptus Mechanicus Titan Legion v2
Nécrons 4.2
Black Legion (liste officielle)
Lost and Damned (liste officielle)
Emperor Children v2
Taus 4.4.1

 

REGLES SPECIALES

Les points suivants sont modifiés :

  • Egalités
  • Répartition des touches
  • Assaut
  • Tirs de barrage
  • Opérations aéronavales
  • Garnisons
  • Antigrav
  • Téléportation
  • Bâtiments
  • Décors

Attention !
Les modifications présentées ci-dessous ne présente qu’un bref résumé des changements utilisés et e sauraient en aucun cas remplacer les règles modifiées leurs versions complètes en version originales.

Egalités (remplace la règle page 14)
En cas d'égalité ou lorsque les deux joueurs doivent agir en même temps, lancez 1d6 pour déterminer quel joueur doit commencer, à moins que les règles ne précisent le contraire.

Répartition des touches

 

Assaut

 

Tirs de barrage

 

Opérations aéronavales

4.2 Aéronefs
- Les ordres possibles sont : Attaque au sol, patrouille aérienne, assaut aérien, évac', en attente. -Patrouille aérienne : +1 à la valeur des armes AA. Assaut aérien : Seul les aéronefs qui transportaient des troupes au début de la bataille peuvent effectuer un assaut aérien (et l'assaut aérien est le seul moyen pour ces formations de rentrer en jeu. On ne peut que débarquer des troupes (pas embarquer) lors d'un assaut aérien.
-Evac' : Seul les aéronefs avec une capacité de transport peuvent effectuer une évac', après le mouvement d'approche l'aéronef peut embarquer toute unité à 15cm. Le mouvement d'embarquement de ces unité ne déclanche pas les tirs d'état d'alerte. Les unités évacuées ne peuvent plus entrer en jeu à nouveau et il est possible pour un mouvement d'évacuation de séparer une unité (voir 1.7.4). Apres qu'un aéronef ai soit attaqué, embarqué ou débarqué des troupes ils DOIT effectuer un mouvement de désengagement à la fin du tour avant que les formations au sol aient effectué leurs tests de ralliement.

4.3 Vaisseaux Spatiaux
-Assauts planétaire : remplacer la règle par celle des drops pods Space Marines
-Aéronefs en assaut planétaire : ils ne suivent pas les règles d'assaut planétaire mais peuvent effectuer à la place une action normale plus tard dans le tour (après que le vaisseau spatial ai agit) avec les règles suivante :
* pas de mouvement d'approche lors de sa 1ère entrée en jeu il est simplement placé ou le joueur veut.
* Les armes AA peuvent le prendre pour cible mais subissent un malus de -1 et les patrouilles aériennes ne peuvent l'intercepter.
*L'aéronef est ensuite traité normalement pour le reste de la partie.

 

Garnisons
Cette modification très simple des règles rend les garnisons plus utiles et donne un sens au tactique défensive face à la tactique du tout offensif.
6.1.1 Mise en place des vaisseaux spatiaux et des garnisons (ajouter à la fin du dernier paragraphe)
Chaque joueur peut choisir de mettre en Etat d'Alerte jusqu'à 2 des formations déployées en garnison (elles sont supposées avoir reçu un ordre état d'alerte durant leur phase d'action précédente et l'avoir conservé jusqu'au premier tour du scénario).

 

Antigrav
Un antigrav peut déclarer un pop up au début de n'importe quelle action qui inclue un mouvement (pas de ''tir soutenu'' ou de ''tenir''), à l'exception de l'état d'alerte. Le pop up est considéré comme un mouvement pour le déclanchement des tirs d'état d'alerte ennemis.
Un antigrav qui effectue un pop up, redescend à la fin de son action, à l'exception des antigravs en état d'alerte qui ne redescendent qu'après leurs tirs d'état d'alerte.
Un antigrav en pop up est considéré comme volant assez haut pour ignorer tout terrain qui se trouve plus près de lui que de sa cible, il suffit de simplement mesurer la distance entre le tireur et le terrain et celle entre la cible et le terrain (note : on mesure par rapport au terrain le plus proche pour chaque protagoniste et non plus la distance par rapport au point du terrain le plus proche de la cible). Si la cible est plus près du terrain, le tireur ne peut la voir, si les 2 formation sont à égale distance du terrain, la cible est considérée comme étant visible mais à couvert.

Exemple :
Antigrav=A / Cible = C / Couvert = X

A---X-----C
A peut tirer sur C
A------X--C
A ne peut pas tirer sur C

 


Ordre de téléportation
Les formations téléportées sont placées alternativement par chacun des joueurs. Le joueur avec la plus haute valeur stratégique choisit de placer ou non sa formation en premier. En cas d'égalité, résolution au D6. Si un joueur décide de ne pas téléporter de formation, l’arrêt est définitif. Il ne pourra plus effectuer de téléportation avant le tour suivant (comme pour les activations).

Les bâtiments
Les bâtiments présents sur le champ de bataille suivent les règles suivantes :
- Les bâtiments sont indestructibles
- Sont considérés comme étant dans un bâtiment les figurines se trouvant sur son toit. Elles bénéficient alors des règles normales des bâtiments (accessibles uniquement à l’infanterie et sauvegarde de couvert à 4+) - pour monter sur le toit d’un bâtiment, il suffit d’arriver au contact du bâtiment, l’unité est ensuite librement placée sur le toit.
- Les figurines se trouvant dans un bâtiment sont considérées comme étant sur son toit pour les lignes de vue et les gabarits de barrage.

Les décors
Les décors se veulent à l’échelle, une figurine qui ne pourra matériellement pas passer sous une passerelle doit considérer le terrain comme infranchissable, sauf pour l’infanterie et les véhicules légers car ils peuvent se baisser.

 
LE DEBRIEFING

Les 10 et 11 novembre 2007, le club du Crazy Orc organisait son événement annuel dédié à Epic Armageddon. Cette année, le week-end était divisé en deux journées de jeu bien distinctes. La première journée était constituée de 3 parties à la mode " Tournoi ". A l'issue de cette série de bataille, le classement des joueurs a permis aux organisateurs de constituer deux équipes de niveau équivalent. Le dimanche était organisée une partie Epic MEGAgeddon : les deux équipes de 10 joueurs se sont affrontées lors d'une bataille géante mettant en scène 60 000 points d'armée !

LES PREPARATIFS
Même si l'équipe d'organisation était désormais bien rodée, le travail de préparation de cette édition était conséquent.

Il a ainsi été nécessaire de mettre au point toute la logistique (inscriptions, réception des chèques, repas du samedi et du dimanche, etc.). Un gros travail a été mis en place pour assurer le bon déroulement du week-end et ce pour le plus grand plaisir des participants.

L'organisation de la partie d'Epic MEGAgeddon a également nécessité un énorme travail de préparation. On pense en effet à l'écriture des règles de base car toute bataille de cette envergure nécessite quelques ajustements mais aussi et surtout aux tests. Pour ces derniers, les membres du Crazy Orc ont été mobilisés pour organiser une partie au club. Cet affrontement a eu lieu le samedi 29 septembre 2007 et a rassemblé 6 membres. L'objectif était de faire l'état des lieux du matériel (taille de la salle, nombre de tables et couvertures disponibles, etc.) et, bien entendu, de tester et d'ajuster le premier jet des règles. On notera qu'à cette occasion notre expert en décors, Seb Seb, a produit un certain nombre de termitières orkoïdes pour remplir la future immense table de jeu en éléments cohérents.

Enfin, l'équipe désirait pouvoir distribuer des lots aux participants et récompenser un concours de peinture. La branche Specialist Games de Games Workshop ayant été gelée, il a été décidé de se tourner vers Dark Realm Miniatures. L'objectif était ici double : récupérer des lots et donner un coup de pouce à Dark Realm en en faisant la promotion lors du week-end. Car c'est de sociétés comme Dark Realm que viendra le salut des joueurs d'Epic en attendant la renaissance inévitable de la gamme chez Games Workshop. Et les responsables de la compagnie anglaise ont joué le jeu en envoyant un imposant colis rempli à raz bord de blisters et boites de figurines !

Pour assurer l'ambiance, le forum epic_fr a servi a maintenir informés les inscrits. Le contexte du week-end (le pourquoi du comment des affrontements) a ainsi été révélé petit à petit lors du mois précédent la rencontre.

 

LE SAMEDI 10 NOVEMBRE 2007
La journée du samedi commence à 08h00 pour l'équipe d'organisation et les quelques participants déjà sur place. Il s'agit de préparer les tables de jeu avant l'arrivée de tout le monde.
Petit à petit, les participants arrivent. On retrouve d'anciennes connaissances et on en découvre de nouvelles, ça discute et admire tables de jeu et éléments de décors (certains ayant remporté un concours de peinture du forum epic_fr).

.


Les participants posent fièrement devant les lots Dark Realm Miniatures
En haut (de gauche à droite):
Gauthier (Zeiser G.), François V., Nico J. (Black Nico), Rémy (Cornelius 40k), Cédric, Seb (Seb Seb)
Au milieu (de gauche à droite) :
Pascal (Sethiel), Nico F. (Nico), Pierre (Meg), Vincent (V_guesne), Patrick (Le Duc), Quentin (Machiavel), David, Marc-Antoine (Marcus), François B. (Fbruntz), Xavier (Xavierovitch)
En bas (de gauche à droite) :
Jean Michel (Vaudania), Christophe (Le moustachu masqué), Jean-Christophe (sympathique visiteur), Renaud V. (Duanerv), Renaud B. (Tazounix), Rudy


LES PARTICIPANTS
Cédric
Garde Impériale
Christophe
Adeptus Mechanicus/Titan Legions - Légion traitresse
David
Garde Impériale
François B.
Nécrons
François V.
Nécrons
Gauthier
Egarés & Damnés
Jean-Michel
Space Marines
Nicolas F.
Garde Impériale
Nicolas J.
Garde Impériale
Pascal
Garde Impériale
Patrick
Orks
Pierre
Eldars d'Ulthwe
Quentin
Adeptus Mechanicus/Titan Legions
Rémy
Orks
Renaud
Space Marines
Renaud B.
Taus
Rudy
Orks
Sébastien
Orks Sauvages
Vincent
Garde Impériale
Xavier
Garde Impériale

 

Soit 20 joueurs venus des quatre coins de France et de Belgique :

  • 7 joueurs de la Garde Impériale
  • 4 joueurs Orks (dont 1 jouant des Orks Sauvages)
  • 2 joueurs de l'Adeptus Mechanicus/Titan Legions
  • 2 joueurs Space Marines
  • 2 joueurs Nécrons
  • 1 joueur Eldar d'Ulthwe
  • 1 joueur d'Egarés & Damnés
  • 1 joueur Tau

On notera que la répartition des armées est une relative surprise. La dernière sortie Specialist Games étant la grappe d'infanterie du Chaos, on pouvait s'attendre à une déferlante du Chaos. Or il n'en a rien été et c'est la Garde Impériale qui tient le haut du pavé ! De même, cette année, les Orks ont été mieux représentés alors que les Eldars étaient quasi-absents. Cette édition marque également le retour des Taus qui n'avaient plus été vus à Lyon depuis 2004.

 

A 10 heures, les armées se déploient sous le regard intéressé de la Licorne et du Serpent et les hostilités peuvent enfin commencer !

LES BATAILLES DU TOUR 1
JOUEUR 1   JOUEUR 2
VAINQUEUR
Quentin
AM/TL
VS Nicolas J.
Garde Impériale
Christophe
AM/TL
VS Jean-Michel
Space Marines
Sébastien
Orks Sauvages
VS Renaud
Space Marines
Xavier
Garde Impériale
VS Gauthier
Egarés & Damnés
François B.
Nécrons
VS Patrick
Orks
Pascal
Garde Impériale
VS Rudy
Orks
François V.
Nécrons
VS Nicolas F.
Garde Impériale
Renaud B.
Taus
VS Cédric
Garde Impériale
Vincent
Garde Impériale
VS Pierre
Eldars d'Ulthwe
David
Garde Impériale
VS Rémy
Orks

A la fin de cette première série d'affrontements, un premier classement peut être établi ! On notera que ce classement ne tient pas compte de tous les paramètres classiques d'un tournoi tels que les points de victoire. Les joueurs à égalité sont, par exemple, classés par ordre alphabétique.

CLASSEMENT A LA FIN DU TOUR 1
1
Quentin
Adeptus Mechanicus/Titan Legions
20
2
Christophe
Adeptus Mechanicus/Titan Legions - Légion traitresse
20
3
Sébastien
Orks Sauvages
17
4
Xavier
Garde Impériale
17
5
Rémy
Orks
17
6
François B.
Nécrons
13
7
Cédric
Garde Impériale
13
8
Pascal
Garde Impériale
13
9
Pierre
Eldars d'Ulthwe
13
10
François V.
Nécrons
13
11
Renaud B.
Taus
07
12
Vincent
Garde Impériale
07
13
Patrick
Orks
07
14
Rudy
Orks
07
15
Nicolas F.
Garde Impériale
07
16
David
Garde Impériale
03
17
Gauthier
Egarés & Damnés
03
18
Renaud
Space Marines
03
19
Jean-Michel
Space Marines
00
20
Nicolas J.
Garde Impériale
00

 

A la fin de sa première partie, chaque participant avait reçu l'instruction de présenter ses figurines sur son bord de table ceci afin que des photos soient prises et que chacun puisse passer de table en table pour voter pour les plus belles armées.
Après ces opérations et un repas chaud (lasagnes pour presque tout le monde !), une deuxième vague d'affrontements peut avoir lieu !




LES BATAILLES DU TOUR 2
JOUEUR 1   JOUEUR 2
VAINQUEUR
Quentin
AM/TL
VS Xavier
Garde Impériale
Rémy
Orks
VS Cédric
Garde Impériale
Pascal
Garde Impériale
VS François V.
Nécrons
.
Sébastien
Orks Sauvages
VS Christophe
AM/TL
Vincent
Garde Impériale
VS Patrick
Orks
François B.
Nécrons
VS Pierre
Eldars d'Ulthwe
Renaud
Space Marines
VS Jean-Michel
Space Marines
Gauthier
Egarés & Damnés
VS Nicolas J.
Garde Impériale
.
Renaud B.
Taus
VS Nicolas F.
Garde Impériale
David
Garde Impériale
VS Rudy
Orks

Le classement prend forme.


CLASSEMENT A LA FIN DU TOUR 2
1
Quentin
Adeptus Mechanicus/Titan Legions
37
2
Christophe
Adeptus Mechanicus/Titan Legions - Légion traitresse
37
3
Pierre
Eldars d'Ulthwe
30
4
Rudy
Orks
27
5
Nicolas F.
Garde Impériale
27
6
Cédric
Garde Impériale
26
7
Rémy
Orks
24
8
François V.
Nécrons
23
9
Pascal
Garde Impériale
23
10
Xavier
Garde Impériale
20
11
Vincent
Garde Impériale
20
12
Sébastien
Orks Sauvages
20
13
Renaud
Space Marines
16
14
François B.
Nécrons
16
15
Patrick
Orks
14
16
Gauthier
Egarés & Damnés
13
17
Nicolas J.
Garde Impériale
10
18
Jean-Michel
Space Marines
07
19
Renaud B.
Taus
07
20
David
Garde Impériale
03

 

Les participants ont chacun livré deux batailles acharnées mais la journée n'est pas finie car le classement final comprend bien trois affrontements. Chacun regroupe donc ses forces pour se lancer à nouveau au combat !


LES BATAILLES DU TOUR 3
JOUEUR 1   JOUEUR 2
VAINQUEUR
Pierre
Eldars d'Ulthwe
VS Cédric
Garde Impériale
Rémy
Orks
VS Rudy
Orks
Quentin
AM/TL
VS Christophe
AM/TL
Pascal
Garde Impériale
VS Nicolas F.
Garde Impériale
.
Renaud
Space Marines
VS David
Garde Impériale
Sébastien
Orks Sauvages
VS François V.
Nécrons
Renaud B.
Taus
VS Jean-Michel
Space Marines
François B.
Nécrons
VS Gauthier
Egarés & Damnés
Vincent
Garde Impériale
VS Xavier
Garde Impériale
Nicolas J.
Garde Impériale
VS Patrick
Orks

La journée prend fin. Les champions ont fait leurs preuves. La Licorne et le Serpent vont pouvoir faire leur choix pour la bataille finale!

 

CLASSEMENT A LA FIN DU TOUR 3
1
Christophe
Adeptus Mechanicus/Titan Legions - Légion traitresse
54
2
Pierre
Eldars d'Ulthwe
50
3
Rémy
Orks
44
4
Quentin
Adeptus Mechanicus/Titan Legions
40
5
Nicolas F.
Garde Impériale
37
6
Xavier
Garde Impériale
37
7
François V.
Nécrons
36
8
Pascal
Garde Impériale
33
9
Renaud
Space Marines
33
10
Rudy
Orks
27
11
Sébastien
Orks Sauvages
27
12
Cédric
Garde Impériale
26
13
Gauthier
Egarés & Damnés
26
14
Renaud B.
Taus
24
15
François B.
Nécrons
23
16
Vincent
Garde Impériale
23
17
Nicolas J.
Garde Impériale
23
18
Patrick
Orks
21
19
Jean-Michel
Space Marines
10
20
David
Garde Impériale
06

 

Les belligérants mettent fin aux hostilités pour la journée et décident de passer leur soirée autour d'une table dans un petit restaurant proche du club. A la suite d'un dîner placé sous le signe de la bonne humeur, une petite bourse aux échanges est organisée. Mais le week-end n'est pas terminé et tout le monde sait qu'un grand affrontement se prépare. Chacun va donc prendre un peu de repos avant le… Megageddon !

LE DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2007
Le dimanche matin, le club reprend vie très tôt car l'équipe d'organisation (toujours aidée par des participants courageux) doit ré-organiser le champ de bataille. Telle est en effet la volonté de la Licorne et du Serpent. Les dix tables de jeu sont rassemblées en un immense terrain, les décors et des objectifs inédits sont mis en place…

L'ensemble des participants arrive enfin et la journée commence véritablement avec la remise des lots fournis par Dark Realm Miniatures. La compagnie anglaise a été tout particulièrement généreuse et chaque participant reçoit un blister de figurines 6mm.

Les résultats des votes pour élire les trois plus belles armées du week-end sont également dévoilés. Les heureux gagnants ont eux aussi pu repartir avec de nombreux lots Dark Realm.

A propos de Dark Realm Miniatures
Cette année, le club ne s'est pas tourné vers Games Workshop pour obtenir des lots. En cette période où l'on annonce que Specialist Games ne fournira aucune nouvelle figurine pour les deux ans à venir, il a paru important à l'équipe d'organisation de mettre en avant les producteurs dont les figurines 6mm permettront à la communauté Epic de continuer à faire vivre sa passion. C'est le cas de Dark Realm Miniatures dont les figurines n'ont souvent pas grand-chose à envier à celles de Games Workshop. D'ailleurs certains des participants n'avaient pas attendu ce week-end pour découvrir et utiliser les figurines de la gamme...

La journée de samedi n'était qu'un test pour la Licorne et le Serpent, une façon pour chacune de ces entités surpuissantes de choisir ses champions. Les équipes sont annoncées et la partie d'Epic Megageddon peut enfin commencer. Un affrontement opposant deux immenses armées de 30 000 points chacune : des dizaines de titans et d'engins de guerre, des centaines de fantassins et de véhicules blindés. Face à un tel déploiement de force l'apocalypse est reléguée à une simple escarmouche d'arrière-garde !

Les membres des deux équipes sont répartis sur l'immense champ de bataille en fonction de leur classement...

L'affrontement commence ! Les Champions lancent toutes leurs forces dans la bataille. Très rapidement, les différentes armées débordent de leurs champs de bataille respectifs pour prendre le contrôle d'objectifs principaux situés aux intersections des tables. Des champions téléportent leurs réserves parfois très loin de leurs propres lignes pour soutenir l'action de leurs camarades. Les unités volantes bravent les tirs anti-aériens pour débarquer leurs troupes aux positions stratégiques. Les missiles de type Deathstrike traversent le champ de bataille dans un hurlement de turbine pour abattre les engins de guerre adverses. On assiste à des scènes surréalistes où les ennemis d'hier allient leurs forces pour remporter la victoire ! Les Champions s'interpellent pour échanger rapidement des informations vitales pour la conduite de la bataille ou pour proposer et demander des renforts.
La guerre à l'échelle épique prend forme sous le regard attentif de la Licorne et du Serpent !

La bataille prend fin vers 16h avec la victoire des Champions de la Licorne ! La lutte a été acharnée et passionnante, les participants sont ravis. Le défi de l'équipe d'organisation, à savoir mettre en place une bataille à grande échelle tout en préservant l'intérêt du jeu et l'ambiance, est une grande réussite.
Cette édition 2007 du week-end de Lyon aura marqué les esprits et prouvé, une fois encore, à quel point la communauté francophone d'Epic Armageddon est dynamique et imaginative !

Mais il est temps pour chacun de remballer ses affaires. Tout le monde apporte son aide pour ranger les tables et nettoyer les salles. Les joueurs se serrent la main et, surtout, se donnent rendez-vous en 2008 !

LES REMERCIEMENTS
L'édition 2007 du Week-End Epic Armageddon de Lyon a de nouveau été une très grande réussite. Ce succès revient en grande partie à l'équipe d'organisation qui a donné beaucoup de son temps libre pour permettre la mise en place de l'événement. Un mot particulier pour Marc-Antoine qui a assuré l'arbitrage de l'ensemble du week-end et n'a donc pas pu jouer.


L'équipe d'organisation avec de gauche à droite :
Pascal " Sethiel " Provost, Sébastien " Seb Seb " Foucha,
François " fbruntz " Bruntz et Marc-Antoine " Kuss " Verdier


Un grand merci à tous les membres du club du Crazy Orc qui n'ont pas hésité à régulièrement apporter leur aide.

De multiples louanges sont également à adresser à Dark Realm Miniatures qui n'a pas hésité un seul instant à sponsoriser un événement Epic (alors que la compagnie possède son propre système de règles) tout en se montrant extrêmement généreux avec les lots.

Mais le week-end de Lyon ne serait rien sans ses participants qui, comme chaque année, apportent avec eux leur enthousiasme, leur fairplay et leur bonne humeur.

Merci à tous et rendez-vous en 2008 !