La Grande-Bretagne a été submergée par un immense raz de marée. Le peuple de Sa Majesté a fui dans le Commonwealth et a développé une technologie de pointe pour survivre face aux autres grandes nations.

Le drapeau du Royaume-Uni a été privé de la Croix de Saint-Patrick suite à l'indépendance de l'Irelande et est redevenu l'Union Jack de 1606.


19 février 1849
Des dinosaures en Afrique!
Une expédition Britannique confirme la présence de dinosaures en Afrique.
10 juillet 1849
Congrès des Sciences Britanniques à Toronto.
Le congrès, qui rassemble les scientifiques britanniques les plus en vue, est lancé par la Reine Victoria elle-même.
13 juillet 1849
Un raz de marée submerge la Grande-Bretagne.
Si les côtes sont rapidement englouties, il faudra plusieurs jours pour que l'île finisse de disparaître dans les eaux froides de la Manche et de la Mer du Nord. Des centaines de milliers de victimes sont à déplorer.
Du 13 juillet 1849 au
19 juillet 1849
Evacuation de la population britannique.
La Royal Navy organise en urgence l'évacuation de la population vers l'Irlande. De nombreux rescapés parviennent également à rejoindre l'île par leurs propres moyens.
22 juillet 1849
Soulèvement du peuple Irlandais.
Profitant de la catastrophe naturelle qui frappe la Grande-Bretagne, l'Irlande déclare son indépendance.
Les survivants Britanniques sont regroupés dans des camps de réfugiés alors que des négociations tendues ont lieu entre le Haut-Commandement de la Royal Navy et les représentants de la toute jeune République Celtique d'Irlande.
30 juillet 1849
L'Exil.
La République Celtique d'Irlande ordonne le départ des réfugiés Britanniques mais accorde un délai de six mois pour permettre une évacuation en bon ordre. La Reine demande à la Royal Navy d'organiser des convois vers les colonies britanniques.
02 septembre 1849
Sydney, capitale du Royaume Britannique en Exil.
Du fait des troubles à la frontière entre le Canada et les Etats-Unis, la Reine se rend à Sydney et en fait la capitale du Royaume Britannique en Exil. Elle exhorte les citoyens Britanniques à la rejoindre pour reconstruire la nation.
13 mars 1850
Fondation de l'Académie Royale des Sciences.
Tous les scientifiques britanniques survivants reçoivent l'ordre de rejoindre l'Académie pour mettre leurs talents au service de la nation. La Reine souhaite palier la faiblesse du Royaume suite à la catastrophe par des avancées technologiques majeures.
28 juin 1853
Début de la guerre contre les Zoulous.
Les colonies africaines du Royaume sont envahies par les armées Zouloues. Affaiblies et devant faire face aux monstres préhistoriques dressés par les Zoulous, les troupes coloniales Britanniques ne font pas le poids.
30 avril 1854
Essais du premier prototype de char blindé.
Le prototype sera détruit dans un accident survenu lors de la troisième séance d'essai.
07 septembre 1854
Fin de la guerre en Afrique.
Les Britanniques, tout comme la majorité des autres nations, ont évacué leurs colonies africaines et ne conservent que quelques comptoirs fortifiés sur le continent.
20 janvier 1855
Mise au point et lancement de la production du char blindé Mark I.
A partir de son chassis polyvalent, plusieurs autres véhicules dont l'Artillerie Blindée seront mis au point.
02 août 1860
Première armée blindée Britannique.
Déploiement de la première armée blindée britannique en Afrique pour défendre victorieusement son comptoir de Zanzibar contre les assauts Zoulous.
17 mai 1868
Découverte de Leopoldia.
16 septembre 1868
Expédition Burton.
Le célèbre explorateur Richard Francis Burton est chargé par la reine elle-même de mener une expédition militaire sur Leopoldia.