GW, tous droits réservés

Retour au sommaire

 

GW, tous droits réservés
Pris au piège!

 


Les nombreux cours d'eau qui sillonnent la Lustrie sont souvent l'occasion pour les Hommes-Lézards de prendre en embuscade les armées qui viennent piller leurs terres.

Présentation
Les envahisseurs sont vulnérables alors qu'ils traversent un cours d'eau au beau milieu de la jungle. Tandis que les premiers d'entre eux pénètrent dans l'onde, l'ennemi attend sur l'autre rive le moment idéal pour attaquer.

Armées
Les deux armées sont choisies dans les listes d'armées appropriées.

Photo par F. Bruntz

Champ de bataille
Une rivière traverse la table dans le sens de la longueur. Pas d'instructions particulières pour le reste du champ de bataille.
Une fois le décor en place, le défenseur désigne une longueur de rivière de 15cm qui représente le gué. C'est la zone qu'il pourra utiliser pour traverser.
Ensuite, l'attaquant peut repositionner un élément de décor de son côté de la rivière, puis le défenseur fait de même de son côté s'il le désire.
Cela représente les efforts des deux camps pour trouver un terrain favorable.

Déploiement
Le défenseur place son armée de son côté de la rivière, dans un couloir de 40cm de large partant du gué vers son bord de table.
L'attaquant déploie son armée de son côté de la rivière.

Qui joue en premier?
L'attaquant joue en premier, mais il peut décider de laisser commencer le défenseur.

Durée de la partie
6 tours.

Règles spéciales
Evénements et Rencontres s'appliquent aux deux camps.

Conditions de victoire
A la fin de la partie, l'attaquant obtient 500 points de victoire (par tranche de 1000 points) supplémentaires si aucune unité du défenseur ne se trouve sur sa moitié de table. Le défenseur, quant à lui, obtient 100 points de victoire (par tranche de 1000 points) supplémentaires par unité de deux socles ou plus présente dans la moitié de table du défenseur.


Krys Tirk, seigneur de guerre du clan Tirkit, distribuait des coups de griffes et des morsures aux esclaves qui refusaient obstinément d'entrer dans la rivière sous le prétexte fallacieux qu'ils ne savaient pas nager. Heureusement, le reste de l'armée avait déjà commencé à traverser le cours d'eau.
- Vite, vite ! tonna le skaven. Les choses vertes sont juste derrière !
Quelques jours plus tôt, les skavens de Tirk avaient lancé des raids surprises contre la cité-temple d'Itza. Malheureusement, les hommes-lézards n'avaient pas spécialement eu l'air étonné et les hommes-rats avaient rapidement été repoussés. Sa verminhorde harcelée de toutes parts par les habitants de Lustrie, Tirk avait donné l'ordre de battre en retraite derrière la rivière Xi, frontière naturelle du domaine d'Itza.
Un coureur d'égout se faufila près du seigneur de guerre skaven et pointa une griffe vers l'autre rive.
- Les choses vertes ne sont plus derrière derrière…

 

   
GW, tous droits réservés