Warmaster

Retour au sommaire

 
Joutes - L'Arche des Lamentations
 


Les 08 et 09 novembre 2014 avait lieu le Codex Lugdunum 2014, le week-end Warmaster et Epic Armageddon du club du Crazy Orc.
Ce fut l'occasion, pour une dizaine de joueurs, de revivre la Fin des Temps dans la région de Kazad Lok...

Lorsque la comète à deux queues apparut dans le ciel, la Fin des Temps s'abattit sur la région de Kazad Lok.

Une pluie de météores cribla la terre. Des cratères fumants émergèrent des hordes de démons. La corruption du Chaos s'étendit à partir de chacun des impacts, elle ne faisait aucune différence entre hommes, nains, orques ou skavens.

Des tentacules hideux emergèrent des douves de Belport et s'attaquèrent aux murailles de la cité. La garnison, largement affaiblie par l'envoi de nombreuses troupes pour soutenir la cause royale dans la guerre civile qui déchirait la Bretonnie, lutta plusieurs jours contre cette apparition démoniaque et il fallut l'intervention d'une Prophétesse pour finalement réussir à purger les douves de la corruption.

Un météore s'écrasa au milieu de la cité impériale de Wielstadt. La ville fut ravagée par un incendie aux flammes surnaturelles tandis que des légions démoniaques se déversaient dans ses rues. C'étaient des créatures à la silhouette changeante qui étaient au service de Tzeentch le Manipulateur. Les troupes impériales luttèrent pied à pied jusque dans le palais du baron. Von Esslingen lui-même participa aux combats. Pendant plusieurs heures il disparut et on le crut mort mais il réapparut soudain pour mener ses hommes au combat et repousser les sinistres créatures. Malgré le courage des défenseurs, la moitié de la cité n'était plus que décombres.

La Forteresse de Kazad Lok ne fut pas épargnée. On signala d'abord la disparition des Skavens du clan Rilk dans les mines et des orques de Morglock le Sauvage au pied des antiques murailles. Mais le répit fut de courte durée car un nouvel ennemi se présenta. Des hordes de berserkers de Khorne se jetèrent contre les murs Nains. Les démons s'appuyaient sur un monticule de cadavres pour submerger les défenseurs et bientôt le bruit des combats résonna à l'intérieur de la forteresse elle-même. C'est en mettant en batterie d'anciens systèmes de défense que le Roi Normag parvint à contenir l'assaut et à repousser les agresseurs en dehors de la forteresse. Mais Kazad Lok restait assiégée et sans aucun espoir de victoire.

Partout dans la région, des villages entiers étaient rasés par des bandes de démons ou d'hommes-bêtes en maraude. Les paysans abandonnaient leurs champs dont les récoltes étaient corrompues par le Chaos et tentaient, souvent vainement, de trouver refuge à Belport, Wielstadt ou encore Kazad Lok.

Les légions démoniaques submergèrent également les plaines au Sud Est de la forteresse naine, culbutant les tribus orques dispersées. Mais c'était là le domaine du seigneur de guerre orque Morglock le Sauvage qui organisa un dernier carré autour de l'idole géante de Gork pour faire face aux hideux rejetons de Nurgle. On dit que les divinités des peaux-vertes galvanisèrent leurs enfants qui se jetèrent au combat en poussant des hurlements de joie.

Ce sont les serviteurs de Slaanesh qui pénétrèrent dans la Fosse de Rilk, le royaume du Prophète Gris Skryt. Les démons se heurtèrent à des milliers de Skavens car, répondant aux ordres du Conseil des Treize, le clan se préparait à lancer un assaut massif contre Kazad Lok. Devant l'ampleur de la menace, Skryt libéra toutes les forces qu'il avait rassemblé : rats-ogres, inventions malsaines du clan Skryre et hordes de moines de la peste furent lancés dans la bataille qui dura des semaines dans les souterrains Skavens.

Et soudain l'assaut démoniaque cessa. Les démons disparurent de la région sans laisser de trace autre que les milliers de cadavres des hommes, nains, orques et skavens. Kazad Lok était en ruines.

Ce n'était pourtant que le début de la Fin des Temps...

Les Bois Sanglants, l'épaisse et sinistre forêt qui s'étendait autour du Donjon Heiltse, avait été épargnée par l'assaut des démons. Quelques jours avant la chute des météores, un haut mur d'ossements était apparu autour du domaine du Comte Vampire. Les démons de l'extérieur ne pouvaient donc pas pénétrer dans les Bois et si un météore s'était bien abattu dans la forêt, c'était là le royaume des morts et les démons avaient été promptement massacrés par les serviteurs du Comte. Ainsi, alors que la région de Kazad Lok était le théâtre de terribles combats, le silence continuait de régner en maître sur les Bois Sanglants.
Lorsque les hordes démoniaques s'évaporèrent, un personnage énigmatique parvint à pénétrer les défenses du Comte Heiltse. Entièrement drapé dans un long manteau noir, il traversa les Bois Sanglant jusqu'au Donjon Heiltse et somma le Comte-Vampire de se soumettre à lui. Car il était l'Emissaire, l'envoyé de Nagash et l'heure des morts était venue !

Quelques jours après l'arrivée de l'Emissaire, plusieurs légions de morts-vivants surgirent des Terres Mortes. Elles étaient menées par des Rois des Tombes, d'antiques seigneurs de Khemri. Elles ravagèrent les terres situées entre le désert et les Bois Sanglants puis disparurent dans la forêt. Dans le même temps, des rangers de Kazad Lok signalèrent à la forteresse que plusieurs tribus orques avaient été approchées par de sinistres messagers et qu'elles avaient elles aussi pris le chemin des Bois Sanglants.

Après avoir subi de terribles pertes de la part des démons, les hommes et les nains s'interrogeaient maintenant sur la menace que faisait planer les morts-vivants sur Kazad Lok.

Et puis les premières rumeurs concernant l'Arche des Lamentations commencèrent à courir dans la région...

L'Arche des Lamentations

La fin des temps est arrivée !

Partout les signes se multiplient ! La désolation et la guerre s'abattent sur les races du Vieux Monde. Nagash le Maudit s'est éveillé !

La région de Kazad Lok n'échappe pas à l'armageddon.

Il est dit que dans un temps ancien, alors que Nagash avait été obligé de fuir dans les Montagnes du Bord du Monde pour échapper aux rois de Nehekhara, le sombre nécromancien exerca son pouvoir sur la création d'artefacts. Ainsi créa-t-il l'Arche des Lamentations dans les Montagnes de la Roche Noire. L'Arche s'ouvrait vers d'autres dimensions, elle était une source puissante de magie. Et puis Nagash fut terrassé et le souvenir de l'Arche des Lamentations se perdit.

Avec le retour du Nécromancien, l'Arche des Lamentations est réapparue dans la région de Kazad Lok. Des rumeurs ont couru dans la région, des indices sur sa localisation exacte se cacheraient dans les ruines au nord des Montagnes de la Roche Noire.

L'Arche des Lamentations appelle les serviteurs de Nagash à elle. Si elle devait tomber entre leurs mains, le nécromancien serait plus puissant que jamais et personne dans le Vieux Monde ne pourrait plus s'opposer à lui !

Alors qu'un émissaire de Nagash recrute les forces nécessaires à la conquête de l'Arche, le Roi Normag de Kazad Lok a rassemblé autour de lui tous ceux qui veulent s'opposer à la volonté du nécromancien.

Répondrez-vous à l'appel de Nagash ou préfèrerez résister aux morts-vivants en rejoignant la fragile alliance mise en place par le roi Normag ?

L'avenir de la région de Kazad Lok est entre vos mains.


Le Roi Normag de Kazad Lok rassembla autour de lui tous ses alliés pour s'opposer à la volonté de Nagash. Découvrez les armées de la Coalition de Kazad Lok.

L'Emissaire de Nagash appela à lui Comtes-Vampires et Rois des Tombes pour que la volonté de son maître soit exaucée. Découvrez les armées de la Légion de Nagash.



Alors que la Fin des Temps s'abattait sur le Vieux Monde, Nagash le Maudit envoya son Emissaire dans la Région de Kazad Lok pour s'emparer de l'Arche des Lamentations, un artefact ouvrant une porte sur des dimensions parallèles et dont le Nécromancien pouvait tirer un surplus de puissance afin de défier les divinités du Warp. Mais le Roi Normag de la forteresse de Kazad Lok avait rassemblé une coalition autour de lui pour contrecarrer les morts-vivants et protéger les terres dont il avait la responsabilité...

Au pied des Montagnes de la Roche Noire, le roi Nain Normag avait déployé les armées de la Coalition de Kazad Lok autour des villages placées sous sa protection. Il savait que la Légion de Nagash était en route pour les piller et trouver le plus d'indices possibles sur la localisation de l'Arche des Lamentations. Normag avait également envoyé plusieurs forces pour explorer des villages abandonnés et des ruines souterraines et tenter d'en savoir plus sur la Forteresse Perdue où les Skavens avaient caché l'artefact autrefois créé par Nagash.

Les Bretonniens de la cité de Bel Port et des mercenaires Arabiens venus des Terres Mortes reçurent l'ordre d'explorer les ruines à la recherche d'indices sur la Forteresse Perdue. Malheureusement les ruines étaient gardées par des hordes de morts-vivants aux ordres de l'Emissaire de Nagash. Le fiers Bretonniens furent repoussés par les serviteurs du comte-vampire von Heiltse tandis que les Arabiens tombaient dans un piège tendu par les troupes faussement maladroites d'un Roi des Tombes de Khemri.
Malgré ces revers, la Coalition de Kazad Lok ne comptait pas laisser les villages locaux sans défense face aux immondes morts-vivants. Deux puissantes armées de Khemri prirent d'assaut les défenses érigées par les troupes impériales venues de la cité de Wielstadt. Les vaillants soldats de l'Empire tinrent leurs positions et sauvèrent les villages d'une destruction certaine !


Les troupes impériales se déploient autour des villages de Kazad Lok


La cavalerie Arabienne voit le piège de Khemri se refermer sur elle !


La noblesse Bretonnienne charge dans les souterrains de la région de Kazad Lok

Avec autant de victoires que de défaites dans chacun des deux camps, les combats avaient été indécis mais la Coalition de Kazad Lok avait arraché plus d'informations que la Légion de Nagash. Le Roi Normag envoya les armées coalisées à la Forteresse Perdue pour en assurer la défense car les morts-vivants continuaient leur marche inéluctable pour s'emparer de l'Arche. Il chargea également plusieurs hérauts de se rendre à l'Oracle de Fa'Rous pour tenter d'en obtenir les Lamentations. En ce lieu neutre, les représentants de la Coalition affrontèrent les envoyés de Nagash dans un concours d'énigmes. La Coalition obtint ainsi trois Lamentations contre une pour la Légion. Elles seraient d'un grand secours pour les héros de chaque camp en leur apportant puissance et magie !

Les combats se portèrent ensuite autour de la Forteresse Perdue. A l'image de l'Arche des Lamentations, la Forteresse Perdue était double et ses murailles se dressaient aussi bien sous le ciel que sous la terre ! En surface c'étaient les Bretonniens de Bel Port qui protégeaient l'Arche tandis qu'une armée impériale de Wielstadt garnissait les murs de la Forteresse souterraine. Les deux fortifications furent assaillies par les morts-vivants de Khemri.
Dans le même temps, l'Emissaire de Nagash tentait à la fois de faire parvenir des renforts aux assiégeants en perçant les lignes avancées de la Coalition tenues par une armée impériale et en empêchant des renforts Arabiens de parvenir jusqu'à la forteresse.
Après des combats acharnés les morts-vivants parvinrent à faire passer leurs troupes jusqu'à la Forteresse Perdue tout en empêchant les renforts de la Coalition d'en faire de même.
Pour le plus grand plaisir de l'Emissaire, le siège la forteresse double se passait très bien. Bretonniens et Impériaux tentèrent des sorties héroïques contre les hordes de morts-vivants mais leurs tentatives étaient vaines. Rien ne pouvait stopper l'avancée inexorable des légions de lanciers squelettes soutenues par d'immenses géants d'os et de sphinx de combat.


L'infanterie Bretonnienne défend la Forteresse Perdue
contre l'assaut des morts-vivant de Khemri



Une autre légion de Khemri se lance à l'attaque de la
Forteresse souterraine défendue par l'Empire



Le comte vampire von Heiltse mène ses forces contre les lignes de défense impériales


Les mercenaires Arabiens tentent de rejoindre la Forteresse Perdue
malgré les morts-vivants de Khemri


A la fin du jour, la victoire était écrasante pour la Légion de Nagash qui avait remporté toutes ses batailles ! Mais le destin était en marche et tout allait être remis en cause.

Durant la nuit un malheur frappa la Coalition de Kazad Lok. Le Roi Normag avait été assassiné et une grande partie des troupes impériales de la cité de Wielstadt avait disparu. C'est avec horreur que les Coalisés comprirent que deux des généraux de Wielstadt avaient été corrompus par les sombres divinités du Chaos ! Comprenant que la Légion de Nagash allait s'emparer de l'Arche, les deux serviteurs du Chaos avaient décidé de prendre les choses en main et de lancer toutes leurs forces dans le combat. Des rangers nains rapportèrent avoir repéré une armée renégate de l'Empire et une Légion Démoniaque dans les Montagnes de la Roche Noire.

De son côté le ricanement de l'Emissaire de Nagash s'était étranglé dans sa gorge. Alors qu'il pensait pouvoir offrir l'Arche à son maître et qu'il apprenait que ses ennemis étaient divisés, il sentit une partie de son énergie magique lui échapper. Il comprit dès lors qu'il avait été manipulé car tous ses agissements avaient été appuyés par une force cachée dans l'ombre, une puissance prête à tout pour contrer les visées du Chaos. Or voyant leur grand ennemi agir au grand jour, les Hauts-Elfes avaient décidé d'intervenir directement. Deux osts Elfiques entrèrent à leur tour dans la bataille !

Découvrez les nouvelles factions et alliances qui s'affrontent pour le contrôle de l'Arche des Lamentations !
Comment l'Arche des Lamentations disparut de la Forteresse Perdue pour se rematérialiser ailleurs dans les Montagnes de la Roche Noire restera à jamais un mystère. Mais quatre camps s'en disputaient maintenant le contrôle et chacun d'entre eux avait de très bonnes raisons d'en vouloir aux autres. Les combats seraient sans pitié !

L'Arche double fut à la fois repérée dans une vallée et dans une immense grotte souterraine. La dernière armée impériale restée loyale à Wielstadt affronta les morts-vivants de Khemri dans l'obscurité souterraine pour le contrôle de l'un des avatars de l'Arche mais elle échoua à vaincre les hordes de morts-vivants. A la surface, dans la vallée, l'Arche était au centre d'une bataille opposant une armée d'Ulthuan aux Légions Démoniaques de l'ancien Baron von Esslingen. Les combats furent perturbées par un dragon bicéphale tout droit sorti de l'Arche et finalement les Hauts-Elfes surent en profiter pour prendre l'avantage.
Ailleurs dans les Montagnes de la Roche Noire, les Bretonniens de Belport étaient engagés dans une lutte à mort contre ses anciens alliés impériaux. Les nobles de Bretonnie avaient pris la défection de ces impériaux comme une insulte personnelle et ils repoussèrent leurs ennemis sans faire preuve de la moindre pitié. Dans le même temps, un ost Elfique luttait contre les morts-vivants dirigés par le vampire Heiltse lui aussi passablement énervé d'avoir été dupé. La bataille tourna rapidement à l'avantage des morts-vivants qui poussèrent leurs ennemis à battre en retraite...



Des démons mènent les troupes impériales corrompues !


Les forces restées loyales à l'Empire font face aux morts-vivants


Les Hauts-Elfes entrent dans la bataille

Malgré la perte d'une partie de sa puissance suite à l'intervention directe des Hauts Elfes, l'Emissaire de Nagash était le plus proche de l'emporter mais rien n'était perdu pour la Coalition de Kazad Lok et les Osts Elfiques. Seul le Chaos avait mal débuté les combats en subissant deux défaites. Les batailles à venir seraient déterminantes !

Chaque camp lança toutes ses forces au combat. Le dénouement était proche...
Sous les Montagnes de la Roche Noire, un ost Elfique défia une armée de morts-vivants de Khemri. Malgré des combats acharnés, les Hauts-Elfes plièrent devant l'inflexibilité de Khemri. En surface, les combats se multipliaient un peu partout dans les montagnes.
Les Bretonniens se heurtèrent aux Hauts-Elfes. Les guerriers d'Ulthuan avaient déployée une ligne sans fin d'archers, ils tentèrent d'encercler les fiers chevaliers de Bretonnie mais une terrible charge brisa leur tentative et donna la victoire aux protégés de la Dame du Lac.
Les troupes impériales de Wielstadt tentèrent de s'emparer de von Esslingen devenu un démon au service des puissances de la ruine. Mais les légions du Warp tinrent tête aux fiers guerriers impériaux et les repoussèrent.
Dans une dernière tentative pour empêcher Nagash de s'emparer de l'Arche, l'armée impériale corrompue donna l'assaut contre les morts-vivants du comte-vampire von Heiltse mais il était dit que rien ne pourrait contrecarrer les plans du Nécromanciens et les morts-vivants ne plièrent pas.


Les hommes d'armes Bretonniens montent à l'assaut des lignes Elfiques !


Les soldats de l'Empire tentent d'enrayer l'avancée des Légions Démoniaques


La Mort est en marche... Rien ne l'arrêtera plus !

Après plusieurs jours de combat, la victoire de l'Emissaire de Nagash était totale ! Les restes de la Coalition de Kazad Lok avaient offert une résistance féroce mais les Hauts-Elfes et les serviteurs du Chaos étaient en déroute. L'Arche des Lamentations serait remise à Nagash et le Nécromancien aurait la puissance nécessaire pour lutter contre les divinités du Warp elles-mêmes !
Les conséquences sur Kazad Lok étaient désastreuses. La forteresse Naine et les cités humaines sortaient très affaiblies du conflit. Partout les morts se levaient et semaient la désolation...

C'était la Fin des Temps !



Et pour aller plus loin...




L'équipe d'organisation souhaiterait distribuer quelques remerciements :
  • A Baygon Choco, Le Moustachu Masqué et Prince Philippe qui se sont chargés de l'organisation de l'événement Epic Armageddon et qui ont apporté sang neuf et nouvelles bonnes idées dans leurs bagages
  • A Seb Seb qui a fourni la moitié des décors (les plus réussis !) pour cette campagne Warmaster
  • Un grand et énorme merci aux participants bien entendu qui sont venus avec des armées superbe et leur bonne humeur. Et parmi eux j'aimerais également saluer Olrick, Mercos, Vincent et Jedge qui ont accepté de jouer double jeu en amenant même pour certains d'entre eux deux armées différentes.
Un grand merci également à nos sponsors qui ont permis à chacun de repartir avec un lot et également de constituer des prix très généreux aux vainqueurs des différents concours de peinture !

Magasin Trollune

Eureka Miniatures

Forum warmaster_fr