Warmaster

Retour au sommaire

 
Joutes - Frères de l'Apocalypse
 


CHAPITRE IV
Après plusieurs jours de combat, les hordes de Miasm' et Pustul' avaient finalement atteint les murailles de Bel Port et Wielstadt. Le sort des Hommes de Kazad Lok allait se jouer dans les heures à venir...


Chapitre IV

LA BATAILLE DE BEL PORT
Le Baron de la Pierre avait déployé son ost de chevaliers devant les hauts murs fortifiés de Bel Port. Le digne chevalier avait pris sur lui d'organiser la défense de la cité lorsque le Duc Sébastien de la Fouche s'était retiré dans une chapelle sans dire un mot à l'annonce de la perte du corps de son fils dans les Terres Sauvages. De la Pierre avait donc décidé de son propre chef que les Bretonniens affronteraient l'ennemi la lance à la main et non cachés en haut de leurs murailles comme des pleutres.
Face aux lignes d'archers et d'hommes d'armes se dressaient les hordes de démons de Miasm' et de Caym, son âme damnée. Le Frère de l'Apocalypse savourait cet instant de gloire, il dévasterait la cité Bretonnienne et son nom serait prononcé devant le puissant Archaon.
Les démons se jetèrent sur la malheureuse infanterie Bretonnienne qui, acculée, résista comme elle le pouvait. Les valeureux chevaliers Bretonniens effectuaient des charges héroïques pour contenir la marée du Chaos. Mais pour chaque démon renvoyé dans le warp, une dizaine de Bretonniens mordait la poussière.
Les défenseurs de Bel Port étaient sur le point de craquer sous la pression démoniaque cependant quelque chose n'allait pas et Miasm' était inquiet. Il sentait les enchantements de la Dame du Lac autour de la fière cité et chaque démon défait affaiblissait l'emprise démoniaque sur cette réalité. Et de fait les démons commencèrent bientôt à disparaître par bandes entières. Miasm' n'en croyait pas ses yeux, Bel Port était sur le point de tomber mais ses armées s'évaporaient avant de porter le coup fatal ! Enragé il prononça quelques paroles de puissance et disparut du champ de bataille.

Bel Port n'était cependant pas pour autant sauvée de la destruction...

Bataille opposant les Légions Démoniaques d'Olrick aux Bretonniens de Pierre.
Egalité 780 points contre 780 points. Les Légions Démoniaques ont atteint leur point de rupture mais avaient détruit 960 points de Bretonniens.



Olrick affronte Pierre sous les yeux de Chamsnik





















Le destin de la cité Bretonnienne se jouait également loin au nord-est, dans les Marais de la Désolation !
Après avoir vaincu l'ost du Baron de la Pierre dans les ruines de la Forteresse Etoilée, le Roi des Tombes Fredhotep IV avait pu trouver des informations capitales sur le portail que les Hauts-Elfes avaient autrefois protégé des attaques du Chaos et que les Hommes-Lézards avaient utilisé pour transporter le Bâton de Jade en Kazad Lok. Grâce à ces éléments, l'Emissaire était désormais capable de manipuler le passage magique pour le faire s'ouvrir en plein centre de la cité de Bel Port et ainsi prendre ses défenseurs à revers alors qu'ils combattaient contre les légions démoniaques de Miasm'.
Mais lorsque Fredhotep IV et ses armées atteignirent les Marais de la Désolation, ils étaient attendus.
Au sommet de l'antique temple cachant le Portail se tenait le comte-vampire von Zarovich. La créature maléfique avait épié les mouvements de troupe de ses ennemis et noté que les morts-vivants de Khemri ne convergeaient pas vers Bel Port et Wielstadt comme le reste des hordes du Chaos, il avait donc pris sur lui de sauver une nouvelle fois les humains d'un danger qu'ils ne soupçonnaient même pas.
Von Zarovich ne laissa pas le temps à son adversaire de se remettre de sa mauvaise surprise. Il engagea immédiatement le combat en lançant ses chevaliers noirs et des hordes de zombies et de squelettes à l'assaut de la silencieuse ligne de bataille de Khemri. Cette première attaque fut repoussée de justesse par Fredhotep IV qui contre-attaqua immédiatement mais sans rencontrer plus de succès que son ennemi. Persuadé de pouvoir l'emporter, le comte-vampire lança une dernière offensive qui perça cette fois-ci le dispositif adverse. Toute chance de victoire était perdue et Fredhotep IV ordonna à ses troupes de se replier.

Bel Port était sauvée mais elle ne saurait jamais qu'elle devait son salut à une créature maléfique...

Bataille opposant les Morts-Vivants de Khemri de Magnus aux Comtes-Vampires de Daviddu38.
Victoire des Comptes-Vampires 630 contre 255 points.



Daviddu38 concentre sa magie noire pendant le déploiement de Magnus


















LA BATAILLE DE WIELSTADT
Alors que Bel Port était assiégée par les légions démoniaques de Miasm', les hordes de Pustul' atteignaient Wielstadt. La cité fortifiée était une proie facile car ses murailles avaient été gravement endommagées par la chute des météorites quelques mois avant la Guerre de l'Arche des Lamentations. Pire encore, un feu démoniaque continuait à dévaster la cité basse. Il était donc impossible pour les défenseurs d'envisager un siège en règle sans aller droit à la catastrophe. C'était pourquoi le général Neusergmann avait proposé au gouverneur Voltricht de défier l'ennemi en rase campagne.
Riant de voir ses ennemis à ce point désespérés, Pustul' chargea son âme damnée M'rkos de balayer l'armée impériale afin que la horde puisse investir la cité et commencer sa mise à sac.
Les hordes du Chaos s'élancèrent à la rencontre de la ligne de bataille impériale mais elle s'écrasa contre la détermination des hommes qui se savaient au pied du mur. Les serviteurs de M'rkos furent repoussés mais ils n'étaient pas vaincus et ils reçurent à leur tour la contre-charge impériale sans reculer d'un pouce. Ainsi se déroula la Bataille de Wielstadt alors que les deux armées ennemies repoussaient tour à tour les attaques et les contre-attaques. Mais les hommes de l'Empire étaient désespérés, ils luttaient pour sauver leur foyer et ce fut leur volonté qui finit par faire la différence. Pustul' ne pouvait qu'assister à l'émiettement de la ligne de bataille de M'rkos et lorsque finalement les guerriers de son lieutenant commencèrent à s'enfuir, il fut bien obligé d'accepter que cette partie de son plan avait échoué.
De son côté le général Neusergmann sentait l'espoir envahir son cœur, il y avait peut-être une chance de sauver sa cité. Mais alors des cloches se mirent à sonner l'alarme dans Wiesltadt car on se battait dans la ville...

Bataille opposant le Chaos de Mercos à l'Empire de Serge.
Victoire de l'Empire 815 points contre 360 points.



Serge semble confiant avant d'engager le combat contre Mercos


















Pustul' n'avait pas tout parié sur un assaut direct de Wielstadt. Il savait que de nombreux souterrains menaient aux égouts de la cité et de là en son cœur. Ainsi avait-il chargé un autre de ses lieutenants, Uruk, de mener une armée pour surprendre les mercenaires arabiens chargés de surveiller les sous-sols impériaux.
C'était le vizir al bob'bob
lui-même qui supervisait la défense des tunnels et grottes permettant d'accéder aux égouts de la ville impériale. Cette faiblesse de Wielstadt était bien connue de ses défenseurs et c'était pourquoi les mercenaires arabiens étaient prêts lorsqu'on leur signala le déploiement d'une vaste horde du Chaos dans l'une des grandes grottes.
Uruk avait rassemblé les pires créatures du Chaos pour porter son assaut, de puissants guerriers, des trolls et des ogres en grand nombre. Alors qu'al bob'bob tentait de retenir les guerriers du Chaos avec son infanterie, Uruk mit la pression sur le centre de la ligne de bataille arabienne en faisant charger ses trolls et ses ogres. Et après un terrifiant combat opposant les éléphants arabiens aux chevaliers du Chaos, les défenses arabiennes s'effondrèrent !
Les hordes d'Uruk purent ainsi s'infiltrer dans la ville basse et de là surprendre les quelques troupes restées pour la défendre. La cité était perdue et le gouverneur Voltricht ne put qu'organiser une dernière ligne de défense pour laisser le temps à un maximum d'habitants de fuir.
Ce fut ainsi que, bien que victorieux face aux hordes de Miasm', le général Neusergmann se retrouva à escorter une longue colonne de réfugiés en direction de Bel Port, le dernier bastion encore sauf des hommes en Kazad Lok.

Bataille opposant le Chaos d'Uruk aux Arabiens de bob_bob.
Victoire du Chaos 820 contre 570 points.



Uruk infiltre les souterrains de Wielstadt malgré les défenses de bob_bob
























La Balance du Destin