Warmaster

Retour au 
Warmaster Day 2015

 
Joutes - Warmaster Day 2015 - La Chute d'Altdorf
 
LA BATAILLE
DE MARIENBURG
Dreadfleet
Localisation : Paris

Flotte Impériale de l'amiral Thanatosk
Flotte du Chaos de l'amiral Tégid

Scénario : La Bataille de la Passe d'Aarnau

Victoire de l'Empire


Alors que les deux flottes se rangent en ordre de bataille, la tempête du Chaos mugit et vomit une pluie drue de serpents qui assaillent immédiatement plusieurs équipages, causant quelques dégâts au Al-Sakher, à un sloop et à deux carcasses dérivantes. Un géant des mers, attiré par les charognes rejetées par les adorateurs du Chaos, émerge de l'onde derrière le navire amiral de Verox le Purulent. Rapidement, la sorcellerie de ce dernier le plie à sa volonté et la bête putride se met à suivre docilement les pirates venus du Nord.
La flotte de Nurgle entame une manœuvre habile pour encercler le gros de l'escadre impériale mais les carcasses dérivantes, pénalisées par leur faible vitesse, se perdent dans le labyrinthe de rochers et d'écueils qui dérive au centre du champ de bataille. Les galions impériaux se positionnent et commencent à pilonner les chaotiques, causant des dégâts importants à l'une des lourdes galères de Nurgle. Le Marteau du Nordland est tout de même atteint par la riposte d'Attrayante Pourriture, le navire amiral du Chaos. Les canons des deux forteresses tonnent et touchent malgré la distance et les nuages de poudre le navire arabien et l'une des carcasses, dont les rameurs démons sont décimés et qui s'immobilise à proximité d'un récif envasé.


L'escadre impériale tente de prendre de vitesse les navires du Chaos
en se frayant un passage à travers le récif des crânes


Le maelstrom d'énergie chaotique ne cesse de bouillonner et des nuées de démons et de farfadets infernaux attaquent sans discernement les belligérants. Ils sont cependant repoussés par des équipages aguerris sans plus de dégâts. Les rochers dérivent et l'un d'eux vient frapper la coque dorée du Al-Sakher dans un fracas de bois brisé. Les galères de Nurgle se lancent à pleine vitesse sur les Impériaux s'étant trop approchés et l'éperon de l'une ouvre la coque d'un sloop qui coule rapidement. Les batteries du Sigmar Vengeur empêchent la seconde d'avancer, un boulet trouvant sa sainte-barbe et y allumant un dangereux incendie. Le pirate Bastian le Désaxé, voyant le Marteau du Nordland à sa portée, fait doubler l'allure et l'aborde. La malchance l'accable cependant et alors que le rostre de son navire se brise sur le flanc du galion, les hallebardiers impériaux se frayent un chemin jusqu'aux œuvres vives du vaisseau pirate avant de le saborder. Le corsaire sombre corps et biens tandis que son équipage est entraîné par le fond entre les griffes des monstres hantant les eaux déchainées.


Mêlée furieuse à l'Ouest, la mer se couvre d'épaves

LEnragé par la perte de son allié, Verox ordonne à l'une de ses galères d'éperonner l'impudent capitaine impérial et le navire nordlander est brisé par l'éperon oxydé de Délicieuses Escarres.
Dans le récif des crânes, une zone traitresse d'écueils et de hauts-fonds devant la forteresse impériale, les sloops manœuvrent entre les carcasses putrides chargées de démons et de mutants  pour les ralentir. L'une des monstruosités est envoyée par le fond, avec l'aide du Lion d'Hohenzollern, le galion altdorfer. Les navires légers sont cependant rapidement englués au combat par des hordes de monstres babillants, sans pour autant lâcher prise. Le dragon du prince haut elfe vient à la rescousse des marins impériaux et embrase une carcasse dont l'équipage se jettent à l'eau en riant de folie.


Au coeur du récif des crânes, les agiles sloops engagent
les carcasses dérivantes pour les ralentir


De l'autre côté du détroit, la Colère de Zharr, le navire nain du Chaos, s'approche silencieusement de sa proie arabienne. A l'heure de l'abordage, le succès ne lui sourit cependant pas et son capitaine maudit est lourdement blessé par le sabre enchanté du vizir. Voyant sa flotte en difficulté, l'amiral du Chaos ordonne que toutes ses pièces prennent le galion d'Altdorf pour cible. Lorsque le nuage de poudre se dissipe, le navire impérial est si désemparé que son équipage l'abandonne.

Etourdi par son succès, Verox fait voile sur le fort Van Buuren pendant que ses guerriers aiguisent leurs lames et se préparent à moissonner les défenseurs affaiblis par un long siège. Les Impériaux ripostent avec l'énergie du désespoir et un brûlot empli de poudre, convoyé par un groupe de courageux héros arrive à s'approcher assez du navire amiral du Chaos pour le faire exploser. Désemparé, Attrayante Pourriture vient se briser sur les rochers qui entourent la forteresse tandis que le seigneur Verox meurt, écrasé par sa mâture en désarroi.


Le tournant de la bataille...

A l'instant même où le chef de la flotte de Nurgle trépasse, la tempête de magie semble refluer et la frénésie des troupes chaotiques s'effondre. Un champion démoniaque commandant une carcasse arrive à maintenir la cohésion de son équipage et assaille avec une ferveur impie les navires lui bloquant la route du fort. Il massacre et s'empare des deux sloops altdorfers et empale sur sa lame suintante le dragon du Prince Findaril. Sentant la défaite proche, Zharr, le nain du Chaos essaie de s'enfuir mais il est mis à mort par le vizir Antara, sans que son navire démoniaque ne cède un pouce de terrain. L'Honneur de Caledor, qui tentait de prendre à revers le monstre mécanique, passe à portée des mages de la forteresse chaotique et essuie de lourdes pertes, obligeant son capitaine à changer brutalement de cap pour éviter un massacre.


Les Impériaux sont maîtres du détroit, Marienburg est sauve !

La victoire est désormais acquise aux vaillants Impériaux mais le Chaos est déterminé à semer le plus de destruction possible chez les défenseurs de l'humanité. Le bref répit dans la tempête d'énergie crépitante permet aux alliés d'effectuer des réparations de fortune, pendant qu'ils détruisent à distance le lent géant des mers, la dernière galère chaotique et l'héroïque carcasse dérivante qui avait jusque là résisté à tous leurs efforts. Le Prince Findaril, échaudé par son cuisant échec, invoque une puissante magie ancestrale et un phénix ardent émerge du cratère où les forces chaotiques ont leur base, enflammant leurs autels impies, leurs campements puants et leurs quais surpeuplés. Comme un dernier baroud d'honneur, les dieux du Chaos libèrent leur colère sur le monde et les vents tourbillonnent en tous sens avec un force redoublée pendant que des monstres hideux émergent des profondeurs. Le courage des hommes ne faillit pas et ils repoussent tout ce que les divinités sombres leur envoient. Ils ne parviennent néanmoins pas à mettre un terme aux agissements du navire démon qui s'enfonce sous les flots, fuyant un combat désormais perdu...


Un navire sacrément résistant: la pieuvre mécanique a encaissé pendant 5 tours
tout ce que ses adversaires pouvaient lui envoyer (ça compense le pirate et son amiral...)